Citation : " (...)Viennent ensuite les nourrices (images de la terre nourricière), assises dans un fauteuil d'osier et allaitant  un ou deux enfants. Ce "lien du lait" est unique dans l'Occident romain, et typiquement gaulois." 

Maurice Franc "Les figurines de terre blanche de l'Allier" Bulletin de la Société d'Emulation du Bourbonnais, 1er trimestre 1990

La construction d'un four à tubulures

Voici une évocation de la construction d'un four à tubulures, à Avermes (03000) dans le parc d'Isléa.

Ce four a vu le jour en 2019, fruit d'une longue préparation et, pour sa construction, d'une collaboration entre les membres de L'Atelier Patrimoine de l'Avca et un potier installé à Souvigny (03), M Marc Enjalbert.

 

Le schéma commenté ci contre permet de découvrir les diverses parties de ce four et leurs caractéristiques.

 

 

 

 

Reportage photographique de Christian Chevallier.

 

Four schema preparatoire 01 2017 mp

Alandier et laboratoire dessinSchéma d'un four à tubulures

1 La partie inférieure du four, l'alandier ; le bois est introduit sur la gauche, là il brûle ; les braise obtenues sont ensuite poussées vers le fond, sous le 2.

2 Les objets à cuire sont déposés dans le laboratoire ; dans ce four, les figurines sont déposées en deux étages.

3 Des tubulures traversent la sole (dalle séparant alandier et laboratoire), puis le laboratoire et le haut du four ; elles évacuent fumées et flammes ; dans ce type de four les figurines ne sont jamais en contact avec les flammes et les fumées, elles ressortent blanches en fin de cuisson.

4 Les fours sont bien souvent installés à flanc de colline et recouverts de terre pour un meilleur rendement.

1/ Avant la construction même du four, il est indispensable de réunir les divers matériaux :

  • des briques de récupération,
  • des briques réfractaires, neuves celles-là,
  • du sable,
  • de l'argile

 

Le terrain doit être préparé, drainé, aplani : les services techniques de la ville d'Avermes se chargent de ces travaux.             ►

2/ En parallèle, les memnres de L'Atelier Patrimoine de l'Avca tentent de réaliser la sole de ce four circulaire.  

 

          

Four cc 02

Ils expérimentent diverses solutions... en vain !                             ►

Four cc 03  3/ Afin de protéger le futur four de l'eau, mais surtout pour qu'il soit plus facile de découvrir les diverses parties le constituant, il sera construit sur "un socle" réalisé également par les services techniques.

                 ►

4/ Là commence véritablement la construction du four, avec la réalisation s'un sol en briques sur le sable compacté.

 

 

Four cc 04

A l'oeuvre, Marc Enjalbert le potier.   ▼

Four cc 11

8/ L'entrée du four prend forme.

- C'est un four ou un monument que vous construisez là ?

La construction de la voute est bien visible. Avec un chevauchement d'un rang à l'autre de 2/3 et un dépassement d'1/3 pour chaque rang, ça tient !

 ▼         ▼

Four cc 09

 

Four cc 10

 

7/ la forme générale du four est alors bien xisible

Four cc 07

 

Four cc 08

6/ Le tout premier rang de briques est mis en place... et à la suite les autres.

          ▼                             ▼                    ▼

5/ Cette fois c'est parti, le travail en équipe s'organise.

 

Four cc 05

Four cc 06

9/ - oui, oui ça tient !

- ça tient toujours ?

- oui, super ! 

 

Four cc 12 b

- Non, non, ça ne tient plus.

- Exact, on s'entrave, on trébuche, par réflexe on pose sa main sur la voute, pas vraiment faîte pour supporter le poids d'une personne.

L'essentiel : pas de blessure ! On remonte tout , puis on continue.       ►

        

 

10/ le résultat, le voila.

 

Four cc 13

Four cc 14

Voyez, ça avance. L'alandier est terminé avec :

  • le "tunnel" de l'entrée
  • la partie circulaire, sous le laboratoire

                             ►

11/  Un crépi d'argile, intérieur, extérieur

Four cc 15

Opération suivante, la pose des deux plaques qui forment la sole. Elles ont été fabriquées industriellement, puis percées délicatement pour y adapter les tubulures

 

Four cc 16                                         ►

12/  les deux plaques reposent sur le rebord en briques et sur deux pillettes

 

Four cc 18

Four cc 17 Filognons avec soin sur le pourtour du four.

Il sera alors temps de s'attaquer à la construction du laboratoire.       

    ▼                       ▼

15/ Rabg après rang on monte petit à petit, la paroi circulaire du laboratoire

 

Four cc 23Four cc 24

▼               ▼             ▼

14/  Afin d'éviter le passage des fumées dans le laboratoire, il faut bien colmater autour de chacune des tubulures.

Four cc 22

 

 

 

Four cc 21

 

Un premièr élément de tubulure a été déposé sur l'une des perforations circulaires de la sole.

13/ Le four, sous trois angles de vue différents : les extérieurs et l'intérieur

 

Four cc 19

Four cc 20              ◄

16/ Au fur et à mesure sont ajoutés les tronçons supplémentaires des tubulures.Four cc 25Four cc 26               ►

17/ Le dernier rang : il ne reste qu'à combler les espaces entre les briques

Four cc 27Trois  évents sont installés tout en bas du four, au niveau de l'alandier,ils vont permettre, si besoin lors de la cuisson, d'apporter plus ou moins d'air

Four cc 29                                            ►

18/ Le four à tubulures est terminé. Au dessus, il n'est pas fermé : on charge ce type de four par le dessus. Ensuite seulement on ferme le four avec des tuiles, des tessons...

Ce haut sera démoli après cuisson afin de pouvoir défourner les objets contenus dans le laboratoire.

 

Four cc 30                                 ►

19/ En attendant la première cuisson, la structure de briques doit être protégée avec un bâche et un "couvercle métallique" fabriqué par les services techniques de la ville d'Avermes.

Four cc 31

Four cc 32 fin

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 09/01/2021