Citation : " (...)Viennent ensuite les nourrices (images de la terre nourricière), assises dans un fauteuil d'osier et allaitant  un ou deux enfants. Ce "lien du lait" est unique dans l'Occident romain, et typiquement gaulois." 

Maurice Franc "Les figurines de terre blanche de l'Allier" Bulletin de la Société d'Emulation du Bourbonnais, 1er trimestre 1990

FORAT Mylène, CORNYL Héléna

 

Texte : Forat Mylène

Corni Hélénal

 

La figurine perdue.

 

Catégorie « œuvre collective »,

Seconde B

Lycée du Bourbonnais

03000 Neuvy

 

Venus protectrice photo dominique boutonnet

 

Ce texte est la propriété de son auteur. Aucune utilisation ne peut être envisagée sans avoir obtenu au préalable son accord.

 

Wallter SMITH, un jeune commandant, part à la conquête d’une figurine perdue dans la jungle asiatique depuis plusieurs années et dont la rareté attire de nombreux aventuriers. Il part d’Amérique avec ses deux acolytes. Mais l’aventure ne se déroulera pas comme ils l’avaient prévue.

            Walter SMITH est un homme au sang-froid extraordinaire, c’est une personne qui n’a peur de rien. Il vivait normalement jusqu’au jour où il apprit que sa sœur était tombée gravement malade et n’en sortirait pas indemne sans un miracle. Il avait entendu parler de l’existence d’une figurine perdue qui aurait des pouvoirs de guérison. De jour en jour, l’idée de pouvoir accéder à cet objet miraculeux le hantait.

            Un jour, il se décida à partager cette idée avec ses deux fidèles amis d’enfance, Tyler JOHNSON et Abby WILSON.

Le 24 mai, jour de naissance de son père, ils décidèrent de partir de Charleston, ville de Caroline du sud, pour l’Asie. Le voyage allait s’effectuer en bateau durant plusieurs mois. Ils ne savaient pas vraiment combien de temps cela leur prendrait mais ils étaient déterminés à revenir en compagnie de cette figurine. Ils s’étaient munis de nombreuses provisions, principalement du riz et des fruits secs, et du poisson qu’ils pêcheraient lors de leur voyage.

            Cela faisait déjà plusieurs semaines que leur périple avait débuté et les amis commencèrent à se demander si le voyage était si nécessaire au vu des risques qui les attendaient. Leur moral, à ce moment-là s’était affaibli. Mais Walter était toujours présent pour remonter le moral de la troupe.

            Il ne restait plus que quelques jours avant leur arrivée sur le continent asiatique alors leur détermination fut extrême pour retrouver la figurine au plus vite.

Ils firent le plein de nourriture. Ils en profitèrent pour apprendre les différentes techniques et rudiments à savoir pour vivre en pleine nature. L’amie étudiait les cartes et se chargeait de l’orientation, l’autre fabriquait les outils et vérifiait les armes et Walter dirigeait les opérations. Ils furent enfin prêts pour l’aventure qui promettait d’être pleine d’action.

            Le bateau accosta au large d’une forêt sombre. Le climat était très chaud et l’humidité pesante. Des bruits effrayants provenaient du cœur de la forêt. La peur se fit ressentir chez chacun d’entre eux mais il n’était pas question de renoncer. Walter prit la marche et s’introduisit dans la jungle avec détermination. Ils trouvèrent un espace afin de construire leur campement. Tyler partit chercher du bois et des bambous pour construire et faire un feu de camp, Abby alla chercher de quoi se nourrir pour la soirée. Ils décidèrent qu'ils ne consommeraient leurs provisions que dans des cas extrêmes. Pendant ce temps, Walter partit analyser les lieux pour le lendemain.  

            La fatigue du voyage les ayant épuisés, ils se couchèrent vite. Un vent frais les réveilla, le soleil se levait doucement au-dessus de leur campement.

  « - La nuit n’a pas été trop difficile ? s'enquit Walter.

- Cela pourrait aller mieux sans les ronflements de Tyler et avec un vrai lit !  répondit Abby en rigolant.

– C’est ça la vie en pleine nature, il faudra s’y faire », reprit Tyler.

           

            Les trois amis partirent à grands pas avec leur sac à dos. Ils suivirent leur plan établi. Abby commença déjà à se plaindre malgré la distance qui leur restait à parcourir et le rythme de la marche imposée par Walter. La jungle était remplie d’animaux qu'ils ne connaissaient pas et qui étaient assez dangereux. La peur de se faire mordre par un serpent ou de se faire piquer par une mygale envahit Tyler qui n’aimait pas les animaux de ce genre.

            Les amis se trouvaient non loin d’un cours d’eau, Walter entendit subitement des bruits provenant d’un campement étranger. Il s’arrêta pour observer et en faire part à ses amis qui, eux, étaient concentrés sur leur chemin.  Abby vit de la fumée au loin et dit à ses amis :

« - Est-ce qu’on s’aventure là-bas ?

- Allons faire un tour avec beaucoup de prudence, reprit Walter.

- Vous êtes sûr de vouloir y aller ? » demanda Tyler très anxieux.

Les trois amis se regardèrent de différentes façons, Abby était déterminée à aller au-delà de l’inconnu tandis que les deux hommes, eux, n’étaient pas très confiants de peur de trouver des dangers en allant découvrir le peuple étrange qui se trouvait à quelques kilomètres d’eux. Des chants de sorcellerie leur parvinrent.

« - Vous êtes sûrs de vraiment vouloir y aller ? dit Tyler en ralentissant le pas.

- Avance au lieu de faire ton trouillard, se moqua Abby.

- Si vous voulez, je peux rester ici monter la garde au cas où il y aurait un problème ».

Les deux amis rigolèrent devant l’excuse de Tyler qui n'osait avouer son manque de courage et sa peur. Walter tira par le bras Tyler en le rassurant que tout irait bien tant qu’ils seraient tous les trois.

Puis, ils aperçurent des gens d'une tribu qui faisait une danse traditionnelle. Leurs visages étaient masqués par des maquillages foncés, ils étaient habillés avec de longues tenues épaisses en peau d’animal. Les hommes portaient une couronne de plumes et les femmes avaient toutes la même coiffure et portaient des bracelets de fleurs tropicales. Ces gens effrayaient nos aventuriers. Leurs habitats étaient faits de plusieurs matériaux naturels. Les doyens dirigeaient la tribu. Ils donnèrent les ordres de la danse.

Le doute s’installa dans l’esprit des trois amis.

« - Qu’en pensez-vous ? demanda Walter.

- Moi, je pense qu’il faut continuer sur notre lancée, si on commence déjà à redouter chaque obstacle et à nous poser des tonnes de questions nous n’arriverons jamais à atteindre notre objectif, répliqua Abby.

- Tu as parfaitement raison, affrontons nos appréhensions avec courage, dit Walter.

- Bon bah... !  Je vous suis alors ! », reprit Tyler désespéré.

            Walter prit la marche et interpella l’un des chefs de la tribu. L’homme se retourna brusquement et sortit une lame de pierre. Walter recula subitement en levant les bras au ciel pour montrer son pacifisme et qu’il n’était pas armé. Tyler et Abby furent prisonniers de deux grands hommes. Walter essaya de parler au chef qui se trouvait en face de lui mais leurs langues différentes ne permettaient pas de se faire comprendre. Les deux hommes utilisèrent des signes pour communiquer. De cette façon, Walter demanda à relâcher Tyler et Abby mais l’homme ne semblait pas d’accord, alors Walter proposa de la nourriture contre la libération de ses amis. Le chef du peuple accepta et laissa repartir les trois aventuriers.

« - Je vous avais dit que cela n’était pas une bonne idée, j’avais raison, dit Tyler en s’énervant.

-  C’est bon calme-toi on est vivants, reprit Abby.

-  Reprenons notre route et oublions ce qu’il vient de se passer » répliqua Walter.

La nuit tomba, ils s’installèrent directement pour dormir car la journée fut forte en émotions. Walter fut chargé de monter la garde cette nuit-là. Durant la nuit, il entendit des bruits inquiétants.

            Le jour était déjà levé, un rayon de soleil réveilla Tyler. Stupéfait de ne pas apercevoir Walter, il réveilla Abby.

« - Que se passe-t-il ? demanda-t-elle encore endormie.

-  Walter a disparu ! dit Tyler très inquiet.

- Mais non calme-toi, il est sûrement juste parti faire un tour, il nous avait dit qu’il partirait un peu plus tôt pour regarder les alentours, répliqua Abby en restant calme. »

 Ils commencèrent à ranger leurs affaires et attendirent son retour. Ils décidèrent de partir à sa recherche.

Cela faisait déjà des heures qu’ils cherchaient, en vain.

« - Tu crois qu’il est arrivé quelque chose à Walter ? dit Abby en regardant Tyler.

- N’imaginons pas le pire, répliqua Tyler en avançant à grands pas. »

           

            Une journée passa et toujours aucun signe de Walter.  Ils déjeunèrent mais aucun mot ne fut échangé. La journée passée, les deux amis se demandèrent s’il fallait faire demi-tour ou s’il fallait continuer l’aventure à deux. Tyler partit chercher du bois pendant qu’Abby préparait la nourriture du déjeuner. Soudain, elle entendit un hurlement et reconnut la voix de Tyler. Elle se précipita le rejoindre.

« - Que se passe-t-il ? demanda Abby.

Tyler ne décrocha pas un mot et fixait le sol. Elle vit quelques larmes couler contre ses joues.

- Mais réponds moi, qu’est-ce qui se passe ? reprit Abby en insistant.

- Regarde au-dessus de toi, répondit-il. »

Abby leva la tête et s’effondra sur Tyler. Walter se trouvait ligoté en haut de l’arbre, mort. Il avait une grande ouverture au niveau de la poitrine et ses organes avaient était retirés.

Les deux amis avaient perdu toute leur volonté.  Abby et Tyler ne réagissaient pas à ce qu’ils venaient de découvrir, puis Tyler prit la parole au bout d’une heure :

« - Que fait-on à présent ? demanda Tyler à Abby.

- Je pense que nous devons continuer à chercher la figurine en hommage à Walter car il l’aurait voulu, répliqua Abby ».

            Les deux aventuriers partirent se coucher mais la nuit fut de courte durée. Abby et Tyler partirent à l’aube, il leur restait quelques kilomètres avant d’atteindre le point ultime mais le chemin parut très long et déprimant sans la présence de Walter. C’est lui qui apportait la joie et la motivation dans le groupe. Ils arrivèrent dans un coin très sombre de la jungle où se trouvait un bâtiment ressemblant à un temple abandonné. D’après Walter, la figurine devait se trouver à cet endroit-ci. Les deux amis partirent faire un tour des lieux avec prudence. Ils rentrèrent avec des lampes à la main tout en faisant attention à ce qui les entourait. Abby aperçut des traces sur le mur qui ressemblaient à des traces de sang, cela ne la rassurait pas mais Tyler ne se préoccupait pas des inquiétudes de sa partenaire et des choses bizarres qu’il pouvait y avoir. Tyler trouva un passage étroit qui menait à un souterrain. Ils trouvèrent des ossements humains près d’une pierre sur laquelle étaient inscrits des signes en langue étrangère. Abby se mit à crier en courant vers quelque chose qui ressemblait à une figurine et dit à Tyler d'une voix étranglée par l'excitation :

« -Regarde je crois que nous l’avons trouvée ! Nos recherches n’ont pas été vaines.

-  Tu vois, nous avons eu raison de continuer, elle nous appartient maintenant, dépêchons-nous de sortir avant que quelqu'un nous aperçoive, il faut sortir indemne. »

Ils sortirent du souterrain en vitesse, les lampes s’éteignirent brusquement.

Abby se précipita sur Tyler, mais tous deux sentirent une présence à côté d’eux. Ils commencèrent à paniquer mais essayaient de garder leur calme. Tyler sortit un couteau de sa poche et continua à avancer. Ils sentirent une horrible odeur de mort mais continuèrent de courir pour trouver la sortie au plus vite. Tyler vit une légère lumière au loin et courut très vite. Ils sortirent du temple avec la figure pleine de poussière et de toiles d’araignée. Les deux rescapés de cette aventure entendirent des cris étranges qui les poursuivaient. Ils comprirent très vite que des gens de la tribu les suivaient et que c’était sûrement eux qui avait tués Walter. Il n’y avait pas de temps à perdre, il fallait sortir de la jungle et regagner la plage pour rentrer. Tyler s’arrêta quelques secondes et regarda le peu de soleil qu’il voyait. Il décida de suivre les rayons du soleil pour sortir et atteindre la plage où se trouvait leur bateau. Mais il fallait espérer de tomber à l’endroit exact où ils avaient laissé le bateau en arrivant. Tyler et Abby espéraient du plus profond d’eux, tout d’un coup Abby aperçut une sortie sur la plage et voyant leur bateau au loin ils se mirent à courir de toutes leurs forces restantes tout en faisant attention à ne pas casser la figurine qui avait coûté la vie à leur meilleur ami mais qui allait sauver celle de sa sœur.

            Ils montèrent très rapidement dans le bateau et partirent en laissant la nourriture qu’il leur restait mais cela n’était pas le plus important à leurs yeux. Ils prirent le large, ils se mirent à réfléchir à comment annoncer la terrible nouvelle à la famille de Walter.

Cette aventure restera à jamais dans leur tête et dans leurs cœurs, mais Tyler et Abby sont fiers d’avoir pu aider et réaliser ce voyage et d’avoir ramené la figurine pour Walter.

 

 

FIN

 

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 21/12/2018