Epona, sur son cheval, tient la corne d'abondance. Elle est la déesse des chevaux et des cavaliers.

Citation : " (...)Viennent ensuite les nourrices (images de la terre nourricière), assises dans un fauteuil d'osier et allaitant  un ou deux enfants. Ce "lien du lait" est unique dans l'Occident romain, et typiquement gaulois." 

Maurice Franc "Les figurines de terre blanche de l'Allier" Bulletin de la Société d'Emulation du Bourbonnais, 1er trimestre 1990

Fiche D : DEESSE-NOURRICE et EPONA (coloriages)

Deux divinités à colorier : une Déesse-nourrice et Epona

La déesse-nourrice est assise dans un fauteuil d'osier et elle allaite deux bébés. Elle est la déesse-mère

                                                                               Epona, sur son cheval, tient la corne d'abondance. Elle est la déesse des chevaux et des cavaliers.

DEESSE - NOURRICE

Deesse nourrice coloriage page 0001Version PDF à imprimer

Deesse nourrice coloriageDeesse nourrice coloriage (481.3 Ko)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EPONA

Epona coloriage page 0001Version PDF à imprimer

Epona coloriageEpona coloriage (164.43 Ko)

Commentaires (2)

Jean
  • 1. Jean | 09/04/2020
Bonjour,

Merci de toute la famille pour ces activités variées.
Faire colorier des figurines blanches, c'est une drôle d'idée non ?

Cordialement

Jean
mrgp48
Bonjour Jean, Merci pour ce commentaire. La question est tout à fait justifiée. En effet les figurines sortent blanches du four après cuisson. C'est bien une volonté des potiers qui, pour ce faire ne néglige pas leur peine : recherche d'une terre spécifique, d'un four particulier, à tubulures. Le blanc est donc important, signe de pureté ? Une preuve supplémentaire, quand certaines productions ne sont pas réalisées avec cette terre spéciale, elles ne sont bien sûr pas blanches à la sortie du four : alors elles sont recouvertes de blanc ! Mais, les certitudes sont assez rares dans notre connaissance des figurines gallo-romaines. Le blanc ne fait pas exception. Déjà, lors de l'étude des figurines de Bourbon-Lancy (71), Micheline Rouvier-Jeanlin signalait qu'elle avait remarqué des traces de couleurs sur certaines, mais ne pouvait rien en déduire. Encore mieux, en 2013, dans l'Oise, à Vendeuil-Caply, des fouilles mettent au jour plus de 200 figurines (entières et fragmentées), avec une particularité : de la couleur partout ! On découvre par exemple les détails du plumage d'une poule, le collier au cou d'un pigeon, une écharpe sur le dos d'un taureau... Alors; presque 2000 après leur fabrication, pourquoi ne pas mettre en couleurs ces figurines ? Pour L'Atelier Patrimoine de l'Avca Michel

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 20/03/2020