Citation : " (...)Viennent ensuite les nourrices (images de la terre nourricière), assises dans un fauteuil d'osier et allaitant  un ou deux enfants. Ce "lien du lait" est unique dans l'Occident romain, et typiquement gaulois." 

Maurice Franc "Les figurines de terre blanche de l'Allier" Bulletin de la Société d'Emulation du Bourbonnais, 1er trimestre 1990

Figurez-vous... qu'ELLES ne sont pas nées de la dernière pluie !

  • Par mrgp48
  • Le 04/08/2016
  • Commentaires (0)

 

 

Venus yzeure photo dominique boutonnet

 

 

 

Figurez-vous qu’ELLES… ne sont pas nées de la dernière pluie.

Si leur découverte n’a eu lieu qu’au milieu du XIXème siècle, leur fabrication date de presque 2000 ans (à 24 ans près en cette année 2016).

C’est en effet en 40 de notre ère que les premières Vénus voient le jour dans les officines d’Yzeure Saint-Bonnet et de Vichy (Allier). Terre, eau et feu associés au savoir-faire des potiers président à cette naissance.

Elles ne sont pas nées de la dernière pluie, elles sont toutefois déesses des eaux du ciel et de la terre, ces eaux indispensables pour ce peuple d’agriculteur. 

Presque un siècle après la conquête romaine, le peuple, privé de ses druides, retrouve par cette figurine une part de son histoire, de sa culture, de ses traditions, de sa religion. Et ce n’est pas une mince affaire !

L’événement mérite qu’aujourd’hui on lève nos verres (d’eau de Vichy !) à la gloire de ces premières figurines qui vont être fabriquées par milliers et diffusées sur un vaste territoire - jusqu’aux rives du Danube et du Rhin, (autre histoire d’eaux), jusqu’en Angleterre (par delà une étendue d’eau salée celle-là),  – pendant 200 ans !

Cette Vénus dYzeure, la voici.

Photo : Dominique Boutonnet

Ajouter un commentaire